La liberté pour les employeurs !

Chargés de la défense des intérêts des salariés, nous pensons qu'il est souhaitable, pour ces derniers, que les employeurs puissent se consacrer sereinement à leur métier et à leur fonction de dirigeant, sans être perturbés par tout un tas de tracasseries qui les détournent de leur but principal : produire des biens et services de qualité, à prix de plus en plus bas, pour la plus grande satisfaction de leurs clients.

Nous croyons que la vocation des entreprises n'est pas d'être des collecteurs de taxes et impôts (ex : la TVA), de cotisations sociales ou de données statistiques pour alimenter les enquêtes obligatoires. Nous nous élevons contre ces obligations qui, de plus, doivent être remplies gracieusement et sous la menace de sanctions en cas de d'erreur  ou de retard.

Vous l'aurez compris, nous ne sommes pas partisans de la lutte des classes, mais de leur fructueuse collaboration. Ce qui est bon pour un employeur est bon pour ses salariés, et réciproquement. Il est bon pour le premier que ses collaborateurs soient intéressés par leur travail, satisfaits par leur rémunération, motivés par leurs perspectives d'évolution. Il est bon aussi, pour les seconds, que l'entreprise ait de bons résultats, que l'employeur soit décontracté, serein, et puisse se consacrer au développement de l'activité.


Combien avons-nous vu de salariés qui, le jour où ils devenaient eux-mêmes patrons, découvraient avec effroi les multiples contraintes que ce statut implique en France !

Combien avons-nous entendu d'employeurs jurer leurs grand dieux qu'on ne les y reprendrait pas de sitôt, après avoir connu la liquidation judiciaire !